vendredi 18 mai 2012

Le Voult - Figure de cire - Dagyde



Le Voult, mot qui provient du latin vultus signifie visage, figure. Il a donné naissance au verbe envoûter et à ses dérivés envoûtements, désenvoûtement, etc...

Le Voult consiste à fabriquer une figure de cire, de terre glaise, etc... à l'image d'une personne que l'on veut envoûter ou désenvoûter, elle peut servir à faire le bien comme le mal.

Cette figure porte divers noms synonymes: statuette, poupée, effigie, dagyde, marmouset, charge, etc...

Le voult est une pratique des plus anciennes, dont on retrouve la trace jusque dans la Préhistoire, elle est des plus universellement répandues, sur tous les continents, et dans toutes les ethnies.

Le voult de notre vieille sorcellerie était  fait de cire,  bourré à l'intérieur, de mouches, d'araignées, de grenouilles, de crapauds, de peaux de serpents.
Des variantes existent, souvent, il est indiqué d'y introduire des cheveux, rognures d'ongles, on peut également la parfumer, l'habiller d'une couleur bien définie ou y introduire des fleurs, des herbes, etc...

L'opération classique est de piquer le voult avec une aiguille, une épingle, ou un clou après avoir effectué un rituel bien précis.

Il est aussi important de pratiquer ce type d'envoûtement en se protégeant et en prenant le minimum de précaution afin d'éviter les chocs en retour.

Il est déconseillé d'utiliser le Voult à tord et à travers, seul un initié peut éventuellement vous aider à ce qu'elle soit efficace en y introduisant les ingrédients choisis et en effectuant les rituels adéquats.