samedi 26 mai 2012

Les phases de la Lune en Magie




En magie, la Lune exerce une influence. En fonction des quatre différentes phases de la Lune, on sera amené à pratiquer certains rituels plutôt que d'autres :


Nouvelle Lune (Lune noire): Pas de Lune. Elle est levée, mais complètement invisible, car dans l'ombre de la Terre.

Les pratiques magiques sous l'influence de la Lune noire (terme préféré à celui de la Nouvelle Lune) sont réparties chez les praticiens en deux types de rituels distincts, car cette phase marque tant la fin que le début du cycle des lunaisons.

Ainsi d'un côté cette phase qui porte des influences négatives marque pour certains le paroxysme des rituels effectués en période de Lune décroissante, et de magie dite noire.

Pour d'autres en revanche, elle marque le début d'un nouveau cycle et permet de penser à entamer de nouveaux projets. Cette phase n'est pas du tout recommandée en magie blanche. C'est pourquoi la phase de la Nouvelle Lune devra être abordée avec réflexion et jugement. Une méditation ou une quête de vision sont plus recommandées.
Aucun rituel blanc ne sera efficace lors d'une nuit sans lune : il vaut donc mieux s'abstenir d'invoquer les énergies ces nuits là.


Lune croissante (Premier quartier): Son croissant en forme de D majuscule apparaît chaque soir un peu plus gros, jusqu'à la Pleine Lune où il devient un disque parfait.. Le premier quartier luit, dans le ciel nocturne, sept jours après la nouvelle lune.

La Lune est à ce moment en phase montante, c'est donc le moment idéal pour attirer les énergies. Toute la magie d'attirance, de prospérité, de réussite et de vitalité se pratique en Lune montante.
Pour tous vos rituels de soins, elle est idéale. Vous pourrez aussi pratiquer tous les rituels pour attirer ou faire croître quelque chose, et ceci dans différents domaines : amour, guérison, chance, croissance, désir sexuel, richesse, argent, emploi, changements, éveil psychique...



Pleine Lune : Un parfait disque argenté suspendu sous la voûte étoilée... La pleine lune resplendit dans le ciel, quatorze jours après le début du cycle lunaire.

Il est particulièrement bénéfiques de terminer un rituel qui demande plusieurs soirs de réalisation par un soir de pleine lune.

La sensibilité psychique et émotionnelle y atteint son apogée, l'intuition est plus développée à ce moment exceptionnel. Souvent la nuit est propice à des prises de conscience, des réponses ou autres éléments issus de l'intuition voire du Sur-moi.

Il est rare et donc considéré comme puissant, d'avoir deux pleines lunes dans un seul mois, on appelle cela la lune bleue.


Lune décroissante (Dernier quartier) : Son croissant est en forme de C majuscule, et diminue peu à peu jusqu'à disparaître totalement. Elle est en phase décroissante.

Cette soirée est tout à fait propice pour tous les rituels d’exorcisme, de bannissement ou pour éliminer les mauvaises influences.

Elle est idéale pour les rituels destinés à chasser quelque chose ou quelqu'un, à perdre des mauvaises habitudes, à bannir des influences néfastes.


Noms de la Lune dans les croyances par rapport au mois  :
- Octobre : Lune du chasseur.
- Novembre : Lune du garde-manger.
- Décembre : Lune de la longue nuit.
- Janvier : Lune de l'Hiver.
- Février : Lune du loup.
- Mars : Lune du corbeau.
- Avril : Lune de la prairie.
- Mai : Lune de la fleur.
- Juin : Lune de la rose.
- Juillet : Lune des bois.
- Août : Lune de la pêche ("piscary").
- Septembre : Lune de la moisson.