mardi 13 décembre 2011

Les 8 Sabbats de l'année Sorcière

Le Sabbat des Sorcières, Hans Baldung Grien, 1510

Il existe en tout 8 sabbats distincts dans une année "sorcière". Leurs rôles principaux est de permettre une recharge en énergie et l'alliance entre la nature et l'homme.


- Samhain (31 octobre) : En cette période, le nouvel Homme Noir sort de son royaume afin de demander à la Déesse de l'accompagner au Royaume des Ombres. Il est temps pour elle d'explorer les Mystères de la mort. Accompagnée par l'Homme Noir, la Déesse descend donc au Royaume des Ombres.
Le monde des morts et celui des vivants (ainsi que celui des esprits de la terre) ne font alors plus qu'un en cette soirée, les frontières ayant été abattues.
Les morts pénètrent aisément chez les vivants, et ce sabbat aide à apaiser les défunts (et autres esprits) et à rendre hommage à nos ancêtres et proches disparus.
C'est une fête importante, clôturant la Roue des Saisons et célébrant la nouvelle. Samhain est l'occasion d'une réflexion sur les actions que nous avons entreprises en ce cycle. Un moment où les wiccans se doivent d'être vigilants vis-à-vis des certains esprits non en paix.


- Yule (22 décembre) - Solstice d'hiver : Cette fête marque toujours le moment de la naissance des héros et des prophètes (le Christ par exemple) et marque donc la naissance du Cornu.
La Déesse réside dans le Royaume des Ombres (le royaume des morts). C'est en ce lieu qu'elle donne naissance au jeune dieu du Soleil. Nous célébrons donc ce sabbat afin de fêter la naissance du Cornu et de les appeler, lui et sa mère, hors du Royaume des Ombres, afin qu'ils reviennent apporter fertilité et chaleur sur la terre froide et stérile.

- Imbolc (2 février) : Répondant à nos prières et offrandes, l'Homme Noir (le Cornu sacrifié de l'ancienne année), seigneur du Royaume des Ombres, décide de libérer la Déesse, afin qu'elle et son enfant apportent la vie sur terre.
Cette célébration nous permet de faciliter la sortie de la Déesse et du jeune Cornu hors du royaume des morts, et de fêter cette libération. C'est aussi à l'occasion de cette célébration que la Déesse se remet des souffrances de l'accouchement et redevient la Vierge.

- Ostara (21 mars) : En ce sabbat le jeune Cornu devient l'Homme Vert, détenteur de la semence divine. La Déesse, dans son aspect de Vierge, déclenche alors la passion en lui et ils s'enfoncent tous deux au cœur de la forêt. L'Homme Vert connaît alors sa première union avec la Déesse et après cette nuit sacrée, la Déesse s'en ira, seule, au petit matin. Dés lors, l'Homme Vert n'aura de cesse que de chercher de nouvelles unions auprès de nombreuses femmes. Ainsi, la terre est de nouveau grouillante de vie.
Ce sabbat nous permet donc de célébrer le retour de la fertilité et de pousser à son maximum de potentialité la semence divine de l'Homme Vert.


- Beltane (30 avril) : En cette fête, l'Homme Vert sort de la forêt, car la Déesse enceinte de lui (rentrant donc dans son aspect de Mère), lui demande d'assumer son rôle de père. Ce sabbat célèbre alors leur mariage.
Au travers de ce sabbat, les wiccans célèbrent donc le mariage de la Déesse et du Cornu, appelant l'Homme Vert hors de la forêt afin qu'il se marie avec la Déesse. Beltaine est aussi un moment de réflexion sur la responsabilité de nos propres actes et paroles.

- Litha (22 juin) : À l'apogée de sa force, ayant amené les fruits de la terre à leur maturité, le Cornu est couronné par la Déesse et devient ainsi le Roi Sacré, le Seigneur du Soleil et de la Vie. Il est alors le père responsable des récoltes, des troupeaux et du gibier, le gardien des fruits de la vie.
Les wiccans fêtent donc ce couronnement, assistant le Seigneur du Soleil dans sa tâche de gardien de la vie. Cette célébration est l'occasion d'une réflexion sur notre position dans la communauté des hommes (familiale et professionnelle) et sur les devoirs que nos engagements nous incombent.

- Lughnasad ou Lammas (31 juillet) : Les derniers fruits de la terre sont prêts à être cueillis, le temps des récoltes est arrivé et le Cornu doit être sacrifié des mains même de la Déesse, qui apparaît alors dans son aspect de Vieille, gardienne des mystères de la mort. Une fois sacrifié, son sang et son corps démembré sont répandus sur la terre afin d'assurer sa future fertilité.
Le Seigneur du Soleil ne fut pas pris en traitre, il avait conscience de la nécessité de sa mise à mort. Ainsi, la pérennité de la vie est assurée et il peut conquérir un nouveau royaume, le Royaume des Ombres, celui des morts, celui que chaque défunt doit traverser.
Les wiccans célèbrent donc ce moment afin d'aider les forces de vie à quitter la nature. Lughnasad est aussi un temps où nous réfléchissons aux zones d'ombres de nos vies que nous n'avons pas affrontées, par peur de perdre trop de nous même.

- Mabon (21 septembre) : En cette période le Cornu descend au Royaume des Ombres et vainc l'ancien seigneur (qui n'est autre que lui-même) ; il devient le nouvel Homme Noir.
Nous célébrons ce sabbat afin d'aider les dernières forces de vie, incarnées par le Cornu, à quitter sans encombre la nature. Et aussi à ce que les forces de mort, que le Cornu, par l'ouverture des portes du Royaume des Ombres a laissé échapper, submergent le moins possible les dernières forces de vie.